MAN ANA // Kaly GraffykAssociation Fleur d’Orange

Créations : MAN ANA // Kaly Graffyk • Identité • Mirage
• Her Other Side • Expo • Voi • Ség Sègbo.

Collaboration avec la compagnie POSUE - - MAN ANA // Kaly Graffyk – Opus II

L’association Fleur d’Orange toujours dans son exploration de la différence et dans son ouverture vers les cultures du Monde, soutient en 2015 le projet MAN ANA // Kaly Graffyk Opus 2, en participant à la quête identitaire de Soufiane Karim et forme ainsi un binôme de spectacle, IDENTITE//MAN ANA.

IDENTITE et MAN ANA, 2 productions des compagnies Fleur d’Orange et Posue, unissant HIND BENALI, SOUFIANE KARIM et MOHCINE IMRHARN.

En juillet 2014, l’artiste Soufiane Karim se déplace au Maroc invité par Fleur d’Orange pour collaborer avec la chorégraphe contemporaine Hind Benali et le musicien-compositeur Mohcine Imrharn. Ensemble ils créent la pièce IDENTITY avec le partenariat de l’institut français de Marrakech et le concours du Département d’Etat des Etats Unis et NEFA pour une tournée d’un mois dans la côte Est des Etats Unis. Après 6 mois au Maroc en immersion dans le monde Arabo-musulman et la culture Soufi, principale détentrice de l’art calligraphique arabe, Soufiane Karim renoue avec son appartenance marocaine et laisse son corps se teinter de danse et de gestuelle traditionnels qu’il découvre.

L’Opus II nait à la suite de ses expériences auprès de Fleur d’Orange au Maroc. Un MAN ANA (« qui suis-je » en arabe) composé de son origine franco-marocaine et de son exploration de 10 années dans la région Pacifique Sud le mène à écrire une pièce complexe, riche en couleurs, matières et influences.

"Man Ana" (Qui suis-je ?) revient comme une question qui est perçue comme une comptine tant elle est entendu...
"Une scène comme une feuille, une ouverture à l'art calligraphique où la danse est inscrite, écrite, prescrite, évidente ou subtile.
L'art du geste, celui qui vous entraine dans le mouvement, global et précis, comme une trace que l'on laisse, passage dans son monde, de sa culture, de soi.
De l'essai calligraphique au monde chorégraphique, que peut-il nous é-mouvoir dans l'art "Kaly-Graffyk" ? Les courbes et arabesques, le conditionnement du corps pour des pleins et des déliés ?
C'est écrire son corps comme son destin dans un espace, dans un temps, dans un moment particulier qui nous permet tout simplement d'exister en recherchant la plus pertinente des écritures. »

Partenaires

Distribution